Les lasers

Le Laser est un dériveur monotype très populaire. C'est un solitaire, c’est-à-dire qu'il est barré par une seule personne. La conception de Bruce Kirby met l'accent sur la simplicité et la performance.

Le Laser est devenu un des dériveurs les plus répandus dans le monde avec plus de 200 000 unités construites au début de 2011. Son succès réside dans sa simplicité, sa robustesse et dans son adoption par les régatiers qui apprécient sa stricte monotypie : tous les concurrents utilisent coque et gréement fournis par un seul constructeur, seules des modifications mineures explicitement autorisées dans la jauge sont permises.

Le bateau fut construit en fibre de verre avec un pont en fibre de verre et sandwich de mousse recouvrant toute la coque, se creusant juste pour laisser la place à un petit cockpit. Le choix de l'emplacement du mât fit l'objet de nombreux essais : le pied de mât moulé avec le pont étant fixe, il n'était pas possible de le régler par la suite

La diffusion du Laser fut aidée par son extrême simplicité (certains barreurs étaient las de la sophistication et de la "course à l'armement" dans d'autres séries de dériveurs) son prix très bas (au début des années 1970, car de nos jours c'est une autre histoire) sa légèreté et son mât en 2 parties qui permettaient de le transporter aisément sur un toit de voiture.

Sa robustesse et sa simplicité le firent également apprécier des acheteurs "institutionnels" tels que clubs, écoles de voiles, organismes de tourisme.

Il obtint ses plus grands succès en proposant petit à petit de nouvelles déclinaisons du gréement : le Laser Radial avec une voile de 5,7 mètres carrés au milieu des années 1980 et plus tard le Laser 4.7 avec une voile de 4,7 mètres carrés à la fin des années 1990. Le Laser avec son gréement d'origine est ainsi souvent appelé Laser Standard. Ces trois déclinaisons destinées à satisfaire tous les barreurs (et barreuses) quel que soit leur poids ne diffèrent que par deux points : la surface de la voile et la partie basse du mât (formé de deux tubes emboîtés), on peut donc passer d'une version à l'autre à peu de frais, ce qui satisfait les familles, les écoles de voile et les centres d'entraînement

Équipage        1

Gréement       cat-boat

Débuts            1970

Longueur hors-tout     4,23 m

Maître-bau      1,42 m

Voilure             7,06 m² (standard), 5,7 m² (radial), 4,7 m² (4.7)

Déplacement  59 kg

Architecte       Bruce Kirby

 

Le Topper

 

Petit bateau d’intitiation pour école de voile, le topper s’inscrit entre l’optimist et l’Europe ou le 420.

 

Bien que déjà ancien le bateau est agréable à faire naviguer et relativement stable même pour des poids légers.

 

46000 Toppers ont été fabriqués dans le monde, et, outre Manche les jeunes régatent sur ce bateau. Précisons que ce bateau est Anglais.

 

Ce bateau est dédié principalement aux 10 / 13 ans.

 

Dimensions :

Longueur : 3.40m

Largeur : 1.20m

Surface de voile : 5.30m²

Poids : 43kg

L'Europe

 

L 'Europe est un dériveur monotype en solitaire dessiné en Belgique en 1962 par Alois Roland qui, également constructeur, a réalisé des exemplaires en bois moulé. La construction a ensuite évolué vers le polyester (chantier Stafler, Chantiers Lanaverre, Heriksens, Finessa, Boutemy) mais les superbes réalisations du constructeur belge Cristalli, en acajou moulé saturé de résine époxy, restent compétitives au plus haut niveau.

Sa longueur est de 3,35 m pour une largeur de 1,38 m, son poids est de 45 kg et sa surface de voile de 7 m².

Originellement il avait été dessiné pour se conformer à la jauge de la série des Moths (dériveurs « à restrictions » dont le dessin est libre moyennant quelques restrictions sur la longueur totale et la surface de voilure) d'où son premier nom de Moth - Europe.

Adapté aux petits gabarits - féminins notamment - ce bateau a subi comme d'autres la pression de la compétition, une sophistication croissante (mât en fibre de carbone) et un renchérissement certain qui a limité sa diffusion face au populaire et robuste Laser Radial, qui présente l'avantage d'être totalement monotype.

L'Europe a été choisi comme série olympique pour les Jeux olympiques d'été de 1992 comme dériveur en solitaire féminin, et ce jusqu'en 2004. Il a été remplacé aux jeux d'été de 2008 par le Laser Radial.

Équipage         1

Gréement cat boat

Débuts 1962

Longueur hors-tout 3,35 m

Maître-bau 1,38 m

Voilure  Grand-voile 7 m²

Déplacement        45 kg

Maison des Sports

29 Boulevard Saint Michel

72000 LE MANS

02.43.85.52.10

cdvoile.sarthe@wanadoo.fr

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.